Texte à méditer :  Savoir écouter, c'est posséder, outre le sien, le cerveau des autres  Leonard de Vinci
Recherche




Les rubriques

Fermer Lecture A-C

Fermer Lecture D-G

Fermer Lecture H-K

Fermer Lecture L-P

Fermer Lecture Q-T

Fermer Lecture U-Z

Fermer Lecture _en attente

Fermer Musique - Artistes à découvrir

Fermer Musique - Concerts

Lecture Q-T - Rehov Pierre - Cellules blanches - Thriller - 2008

AUTEUR : REHOV Pierre    
TITRE : Cellules blanches
CATEGORIE : Thriller
SORTIE : 2008



PRESENTATION DE L'EDITEUR :
Un roman d’espionnage remarquable. Un texte très prenant, une véritable réflexion sur les conséquences du terrorisme dans nos sociétés. Avons-nous finalement les moyens moraux de lutter contre ce fléau ? Ce thriller au style vif et efficace est une plongée haletante dans la sinistre réalitédes camps d’entraînement islamiques. L’atmosphère électrique, les personnages plus vrais que nature servent à merveille une intrigue passionnante qui nous tient en haleine jusqu’à la dernière page. Suspense garanti pour ce thriller qui pose le très actuel problème d’éthique lié à la lutte contre le terrorisme islamique : Barbarie contre barbarie, oeil pour oeil, dent pour dent, jusqu’où la démocratie peut-elle aller pour se défendre sans trahir ses idéaux ?
Théo, jeune réfractaire au service militaire, est envoyé dans un camp disciplinaire où il déploie des dons insoupçonnés de tireur d’élite. Une aubaine pour son instructeur à la réputation sulfureuse, Meyrek, et les services secrets américains qui organisent leur défense. 15 ans plus tard, loin de ce passé douloureux, Théo, devenu informaticien de haut niveau, est promu à une situation exceptionnelle au Mexique, en échange d’un processus de confidentialité absolue.
Pendant ce temps, à Washington, Howard Beck, agent de la CIA, enquête sur la mort de deux agents exécutés en direct sur Internet. Son investigation l’amène àdécouvrir une seconde opération ultra secrète, couverte par la CIA, intitulée «Cellules Blanches». A sa tête un milliardaire GrégoryCheston, président d’une multi nationale. Leurs objectifs : contre la menace terroriste, il faut lutter à armes égales, utiliser les mêmes méthodes. Un camp secret au coeur du désert mexicain est créé dont le chef n’est autre que le colonel Meyrek.

RÉSUMÉ DU LIVRE :
Inutile de crier. Dans le désert, personne ne vous entendra. Vous êtes déjà en enfer. Comme cet homme qui a tout perdu, pourchassé par une mystérieuse organisation paramilitaire d'une cruauté inouïe : les Cellules blanches. Pourquoi lui ? pourquoi faire disparaître sa femme et sa fille ? Pourquoi ces camps en plein Mexique ? Pourquoi ces méthodes terroristes inspirées d'Al Qaïda ? Pourquoi former des contre-terroristes dès leur plus jeune âge ? Pierre Rehov connaît les secrets de cette nouvelle guerre issue du Moyen-Orient où il a été le premier à filmer les " suicide killers ". Il nous entraîne dans un thriller d'un réalisme effrayant, un suspense d'une noirceur absolue où chacun répond à la férocité de l'autre dans un monde gagné par la barbarie.

LES CITATIONS :
Un excellent thriller en effet, certainement un des meilleurs que j'aie pu lire ces dernières années. Du roman " à l'américaine ", mais écrit en bon français par un Français. Cela change, et ça fait du bien. Je l'ai lu en deux nuits, incapable de fermer l'oeil, tant l'action est prenante, les personnages émouvants et la trame serrée. Un grand auteur est né ![actualité littéraire-blog]
Si ce thriller est aussi époustouflant, c'est parce que derrière le pseudonyme de Pierre Rehov, se dissimule un spécialiste du Moyen-Orient.
Au départ, une question angoissante : comment contrer les cellules d'Al-Qaïda ? Un jeune informaticien français va découvrir la réponse à ses dépens. Alléché par un contrat mirobolant, il est incorporé de force dans un camp d'entraînement perdu en plein désert mexicain. La formation qu'il y reçoit ressemble à un long supplice. Et la vérité lui apparaît peu à peu : un milliardaire américain et ses amis très haut placés à Washington ont décidé de créer des cellules antiterroristes constituées de robots humains... Un cauchemar que vous ferez les yeux grands ouverts ![actualitélittéraire.com]
Je ne m'attendais pas à un roman d'un tel souffle en découvrant ce nouvel auteur. Résultat, deux nuits presque sans dormir, car j'étais incapable de "lâcher" le livre. Un suspense comme j'en ai rarement lu, une documentation impeccable, un style léger, une intrigue infernale. Un livre que je recommande vivement à tous.[Internaute - Fnac]
L'archétype du anti-héros contraint de dépasser sa nature de simple humain. Une intrigue intéressante, des surprises... Un trés bon thriller [Internaute - Fnac]

L'AVIS DE NINA : 8/10
Mon premier roman de cet auteur; acheté sur coup de foudre de la 4e de couverture.
Je ne suis pas déçue du tout ; un nouveau style de thriller, cruel et froid, et tout aussi flippant lorsque l'on imagine que cela pourrait exister vraiment.Difficile de croire, au début de l'ouvrage, qu'un couple tout à fait ordinaire et convenu puisse en arriver à tomber dans un piège effroyable pour chacun d'entre eux, y compris la mignonne fillette attachante et éveillée.
Même si parfois, on peut adhérer à la cause du justicier du monde, les méthodes ainsi que les dérives nous obligent à en tirer des leçons que l'on aimerait que nos gouvernants tirent également.
Il fait vraiment très chaud dans le désert, je vais supprimer ce genre de destination de mes programmes futurs de vacances ! En attendant, j'ai découvert un auteur intéressant, qui a l'air de maitriser le sujet qu'il développe, et dont les critiques optimistes nous ouvrent de nouveaux horizons. Bonne lecture!
 


Date de création : 06/09/2009 @ 19:01
Dernière modification : 06/09/2009 @ 19:01
Catégorie : Lecture Q-T
Page lue 1354 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Calendrier
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

^ Haut ^