Texte à méditer :  Aimez le chocolat à fond, sans complexe ni fausse honte, car rappelez-vous : sans un grain de folie, il n'est point d'homme raisonnable.

  
François de La Rochefoucauld
Recherche




Les rubriques

Fermer Lecture A-C

Fermer Lecture D-G

Fermer Lecture H-K

Fermer Lecture L-P

Fermer Lecture Q-T

Fermer Lecture U-Z

Fermer Lecture _en attente

Fermer Musique - Artistes à découvrir

Fermer Musique - Concerts

Lecture Q-T - Smith Wilbur - Le Dieu fleuve

AUTEUR : SMITH Wilbur
TITRE : Le dieu fleuve
CATEGORIE : roman historique
SORTIE : 1994



2000 ans avant Jésus-Christ, l'Egypte ancienne est ruinée par la cupidité des hommes. Mais trois personnes rêvent de rendre à l'Egypte sa gloire.

RÉSUMÉ DU LIVRE :

A Thèbes, on célèbre Osiris. Les rares sujets restés fidèles à Pharaon se sont réunis pour lui rendre hommage. Seul Taita l'esclave, l'eunuque à l'immense sagesse, voit le Roi tel qu'il est : le symbole d'une gloire évanouie.
Aux côtés de Taita, ses protégés : Lostris, radieuse dans l'éclat de ses quatorze ans, et Tanus, jeune officier de l'armée qui est épris d'elle et souhaite l'épouser. Mais c'est compter sans la haine du cruel Intef…
Tous trois partagent le même rêve : que, de nouveau, sur les berges lumineuses du Nil, le Dieu Fleuve, se lève le pouvoir du Roi des Rois.
De Thèbes la magnifique aux montagnes d'Abyssinie, de la légende du Glaive Bleu aux combats épiques contre l'invincible armée des envahisseurs hyksos, le lecteur vibrera à l'évocation de cette époque charnière de l'histoire de l'humanité, qui précéda l'apogée d'une grande civilisation.

LES CITATIONS :
« Les batailles épiques succèdent aux scènes d’amour, dans une intrigue montée avec un remarquable sens du suspense. »L’Express
« […] Nous sentons souffler le vent de l’aventure totale, superbement maîtrisée par un Wilbur Smith au meilleur de sa forme et qui sait, mieux qu’aucun autre, nous faire partager son goût des grands espaces. » Libération
« […] Une saga vibrante, une Egypte renaissant de ses cendres comme on l’avait peu connue à ce jour. » Le Figaro
« […] si vous n’avez jamais lu Wilbur Smith, il est temps de réparer cette offense au bon goût. Smith est un raconteur d’histoires génial et son travail documentaire a toujours cimenté avec force ses romans. » VSD
J'ai dévoré ce livre en une soirée. Je n'ai pas pu m'arracher à cette histoire contée par l'esclave Taita. Riche en action, en histoire, en amour. C'est incontestablement mon meilleur souvenir de lecture dans la catégorie roman d'aventure ! [Internaute - Fnac]
Le Dieu Fleuve est une superbe reconstitution historique. On est submergé par le flot de sensations qui en emmane. On cherche ce qui va arriver, on espère secrètement, on n'est jamais déçu. [Internaute - Ciao]

La note de l'auteur indique l'inspiration de départ de ce gros roman qui dépeint une période déclinante de l'Égypte vers l'an 1780 avant Jésus-Christ. Un récit somptueux, riche de détails concrets grâce à une documentation bien maîtrisée.

L'AVIS DE NINA : 10/10
Un plaisir à lire et un déchirement de devoir refermer le livre lorsque la lutte contre le sommeil n'est plus possible. L'Egypte y est décrite de manière sensationnelle. Ses héros Taïta, Lostris et Tanus contribuent au fait que le lecteur ne puisse s'en détacher.
Un plaisir renouvellé à chaque page tant l'intrigue nous tient en haleine. Pour ne rien gâcher, toujours ce savant dosage d'amour, d'aventures, de paysages, d'intrigues ; cet ouvrage est devenu un "classique" parmi les nombreux livres traitant du sujet. J'ai préféré de loin son style à celui de Christian Jacq.
 
Avantage non négligeable, il est relativement ancien aussi est-il disponible en poche...

Date de création : 06/09/2009 @ 10:20
Dernière modification : 06/09/2009 @ 10:20
Catégorie : Lecture Q-T
Page lue 1321 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article


Réaction n°1 

par Vik le 31/01/2010 @ 13:50

C'est un peu loin du genre de mes lectures actuelles, je ne mettrais pas 10/10. Je préfère et de loin les sagas historiques de James Michener (Colorado Saga et autres).
Mais il y a une phrase de ce livre que j'aurais aimé écrire à mon amour à moi c'est la dédicace "Et cependant,ses flots (ceux du Nil) ne sont pas aussi tumultueux que mon amour pour toi, ma chérie".
C'est vrai que c'est une odyssée palpitante avec amour, trahison, guerre, tout quoi mais le personnage de l'esclave eunuque Taita me parait un peu invraisemblable même si l'auteur, dans ses notes, dit avoir retranscrit la transcription faite par une équipe d'égyptologues des rouleaux écrits de la main de Taita et découverts dans une sépulture royale. Un esclave eunuque qui aurait inventé la roue à rayons, un système d'irrigation à partir de la roue, qui serait aussi un docteur et chirurgien, un astrologue enfin un pro de toutes les disciplines, a t il réellement existé ? J'en doute. Léonard de Vinci à côté est un petit joueur. Je me suis dit alors voir sur la toile ce qu'on en dit de cette homme la . Vik a été très déçu d il y a juste trouvé un truc pondu par une "critiqueuse" de bouquin qui raconte toute la suite du 2ème livre. Il est juste à lire pour les détails? Pfffffffffffffff ça devrait être interdit des articles comme ça !!!!!
Mais en dehors de tout ça, c'est une très bonne saga que je vous recommande de lire, vous ne vous ennuierez pas.
Calendrier
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

^ Haut ^