Texte à méditer :  Le temps de lire est toujours du temps volé. C'est sans doute la raison pour laquelle le métro se trouve être la plus grande bibliothèque du monde  Françoise Sagan
Recherche




Les rubriques

Fermer Lecture A-C

Fermer Lecture D-G

Fermer Lecture H-K

Fermer Lecture L-P

Fermer Lecture Q-T

Fermer Lecture U-Z

Fermer Lecture _en attente

Fermer Musique - Artistes à découvrir

Fermer Musique - Concerts

Lecture A-C - Chattam Maxime - In tenebris - Thriller - 2004

AUTEUR : CHATTAM Maxime
TITRE : In tenebris
CATEGORIE : Thriller
SORTIE : 2004


PRÉSENTATION DE L'ÉDITEUR :
Des dizaines et des dizaines de personnes ont disparu à New York dans des circonstances étranges. La moitié d’entre elles n’a pas été retrouvée. Julia, elle, l’a été. Elle est découverte vivante, scalpée dans un parc. Jeune détective à Brooklyn, Annabel O’Donnel prend l’enquête en main, aidée par Joshua Brolin, spécialiste des tueurs en série. In tenebris : un suspense sans cesse alimenté, un impact visuel terrifiant, un dénouement inattendu... Voilà un thriller qu’on ne peut pas lâcher, et qui changera à jamais votre vision de la nuit... Le premier ouvrage de Maxime Chattam, L’âme du mal, a obtenu le Prix Sang d’encre 2002 du meilleur roman policier.


RÉSUMÉ DU LIVRE :
New York, hiver 2002 : on a retrouvé une femme atrocement scalpée. Détective de Brooklyn, Annabel O'Donnel enquête : la victime a été droguée à l'Ativan, un somnifère et obtient l'adresse de Lynch, un grand acheteur d'Ativan qu'elle surprend chez lui à réaliser des perruques avec des scalps humains ! Lynch abattu, Annabel découvre, des cadavres putréfiés et les photos de personnes disparues. Tandis que sur le mur, des lettres de sang glorifient Caliban, Annabel retrouve un texte énigmatique et reçoit l'aide de Joshua Brolin, un profileur : selon lui, Lynch n'agissait pas seul...
 
LES CITATIONS :
Son premier roman m'avait beaucoup séduit par la force de ses personnages, la solidité de son intrigue ainsi que la véracité émanant des descriptions des diverses techniques de police scientifique et médecine légale.Son deuxième opus ne faillit pas et prouve même si besoin en était que Maxime Chattam est un nouveau venu qui va compter dans ce genre littéraire. Les personnages sont toujours aussi intéressants et complexes, l'intrigue vous laisse pantois et rempli de crainte. Le tout écrit avec un style qui s'affirme et une marque de fabrique qui s'impose.Bref, une signature est née [Internaute - Amazon]
Oui, ce livre vous tiendra en haleine, sans conteste. On est dans l'histoire dès les premières pages, et c'est toujours mieux pour ce type de livre. La fin est haletante et les héros attachants. Pourtant, un petit bémol : le style M. Chattam, le style ! Certains préfèreront un style approximatif et une vraie bonne idée de roman, mais un roman haletant sans phrases pompeuses et certaines tournures lourdes serait mieux. C'est aussi cela, l'écriture : le style ! Il subsiste ici où là des maladresses, des lourdeurs et des tournures pompeuses que certains pardonneront au profit de l'originalité et de la recherche de rebondissements. Nul doute que cet auteur continuera à progresser et fera un vrai chef d'œuvre par la suite : histoire + style. Sinon, ça se lit avec bonheur ! [Internaute - Amazon]
Découverte de Chattam par ce livre, aucun regret. Après l'avoir achevé à 3h du matin, j'ai accouru après quelques heures de sommeil m'acheter une 2ème Chattam ! Que du bonheur. Les bons auteurs de polard ne sont pas qu'aux USA ! Mais et c'est pour cela que je n'ai pas mis 10, pourquoi nos auteurs font des livres qui se passent aux États Unis.... Pourquoi pas dans notre bonne vieille France.... un peu plus près de nous, pour que l'on puisse frissonner encore un peu plus ! [Internaute - Fnac]
Ne vous fiez pas au titre et à la photo du livre (trop souvent rédhibitoire dans mon entourage), le contenu est tout bonnement ÉPOUSTOUFLANT. L'auteur nous tient à sa merci dès les premières pages. Je vous mets au défit d arriver à vous extirper de ses griffes. La descente progressive dans les travers « sombre » de l'homme nous pousse naturellement à poursuivre l'investigation aux cotés dAnnabel et Joshua.[Internaute - Fnac]
Ce thriller est époustouflant. A travers les 600 pages qui constituent le bouquin, l'intrigue tient le lecteur en haleine du début à la fin. Après L'âme du mal et avant Maléfices, l'auteur crée également des liens forts entre ses héros et le lecteur. Nous pouvons voir évoluer la psychologie du personnage principal en fonction de son vécu. Je vous conseille donc de commencer par le premier tome. Votre lecture n'en sera que plus intéressante.[Val et les livres]
Pour les fans d'horreur, ça s'avère un must. Chattam, en tant que bon criminologue, nous catalogue les tortures et sévices faits aux victimes de la secte de Caliban qui sévit sur New York. L'enquêtrice Annabel O'Donnell aidée de Joshua Brolin et de Jack Thayer essaie de trouver des réponses à une enquête qui semble n'avoir ni queue ni tête. Chattam nous donne un suspense multi-climaxique, bien ficelé et voir même éducatif, avec son savoir en criminologie. Bel effort du jeune auteur qui nous fait découvrir un monde abject, violent, sans morales et surtout très noir. Aux fans de polars qui ont le cœur bien accroché... [Critiqueslibres.Com]
 
L'AVIS DE NINA : 8/10
Encore une fois j'ai commencé par le tome 2... décidément je ne fais rien dans le bon ordre. Néanmoins, l'ouvrage est réalisé de telle manière qu'on peut aisément suivre directement l'intrigue. D'ailleurs, on se retrouve plongé dès le début dans une atmosphère glauque et glaçante de mort, torture et abominations de toutes sortes qui donne froid dans le dos. Mieux vaut ne pas lire ceci seul dans une vieille maison venteuse et craquante...
Je l'ai lu en grande partie dans l'avion A/R pour les US, ce qui m'a maintenue en parfait état d'éveil!.
Bien que la plupart des critiques insistent sur le style fragile de l'auteur, l'histoire en elle-même est très bien ficelée et le style Thriller employé n'a rien à envier aux auteurs étrangers (qui, néanmoins, peuvent être pénalisés à la traduction). Ici, on retrouve une bonne dose de perversité, d'horreur et de suspense ; mais on y décèle également des bribes d'humanité et d'amour sous-jascent qui parviennent à donner un équilibre à ce sanglant scénario.
Paru en poche en 2008, un petit livre faisant partie d'une série de trois dont je vous laisse gouter le frisson.


Date de création : 09/07/2009 @ 21:28
Dernière modification : 05/09/2009 @ 22:44
Catégorie : Lecture A-C
Page lue 1290 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Calendrier
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

^ Haut ^