Texte à méditer :  La mémoire, c'est comme une valise. On met toujours dedans des choses qui ne servent à rien  Walter Prevost
Recherche




Les rubriques

Fermer Lecture A-C

Fermer Lecture D-G

Fermer Lecture H-K

Fermer Lecture L-P

Fermer Lecture Q-T

Fermer Lecture U-Z

Fermer Lecture _en attente

Fermer Musique - Artistes à découvrir

Fermer Musique - Concerts

Lecture D-G - Follett Ken - Le scandale Modigliani - Roman - 2011

AUTEUR : FOLLETT Ken
TITRE : Le Scandale Modigliani
CATEGORIE : Roman
SORTIE : 2011

PRÉSENTATION DE L'ÉDITEUR :
Ils ont entendu parler d'un fabuleux Modigliani perdu et sont prêts à tout pour mettre la main dessus : une jeune étudiante en histoire de l'art dévorée d'ambition, un marchand de tableaux peu scrupuleux et un galeriste en pleine crise financière et conjugale...
sans compter quelques faussaires ingénieux et une actrice idéaliste venant allégrement pimenter une course poursuite échevelée. Qui sortira vainqueur de cette chasse au trésor menée tambour battant, de Paris à Rimini, en passant par les quartiers huppés de Londres ? Un Ken Follett inédit, enjoué et alerte, qui offre une peinture édifiante des coulisses du monde de l'art.

LES CITATIONS :
Etant un adapte de Ken Follet, j'ai éét vraiment décu par un livre trop court, qui ne deveoppe pas son intrigue ni ses caractères. [Internaute - Fnac]
Voila, tout est dit .... Non sérieusement ce livre est une réédition. Il s'agit d'un des premiers ouvrages de Ken Follet. La lecture est facile, c'est sur! Les personnages ne sont pas fouillés, la trame est relativement simple, et la fin tient à peine la route. Alors pourquoi trois étoiles ? Simplement parce que ce livre n'est pas un navet. Vous pouvez le lire à la pose déjeuner dans un endroit bruyant, à la plage à côté d'enfants remuants ( braillants ?!). Ainsi prévenu vous ne serez pas surpris par sa simplicité. [Internaute - Amazon]
Je commence par le positif-> on reconnaît bien la patte de Follett dans sa manière de totalement gérer son livre, chaque geste de chaque personnage, et sa façon bien à lui de nous présenter pleins de personnages n'ayant, de prime abord, aucuns liens entre eux, mais au final, on découvre qu'ils sont tous liés d'une manière ou d'une autre. L'histoire est extrêmement bien ficelée et intéressante. J'ai beau ne pas avoir de passion particulière pour l'art et surtout, le monde des artistes, des galleries etc... je n'ai eu aucune peine à finir le livre. J'aurais envie de dire: le fond du livre est moins important que la forme. Car son style est tel, que je pourrais lire n'importe quel sujet et aimer l'histoire, si c'est Follett qui l'a écrit. Le négatif: si négatif il y a; ce serait la longueur du livre. J'ai lu les pavés :'' Le siècle des géants'' ou encore ''Les piliers de la terre''. Alors 300 et quelques pages... cela m'a paru court. Je suis restée sur ma faim: je n'ai pas pu assez connaître les personnages. M'enfin, si ce n'est que ça! Tout va bien! [liberlivres.canalblog.com]
[...]Ça ressemble à du Dan Brown, mais c'est du Ken Follett. De l'aveu même de l'auteur, ce livre était un "raté", raison pour laquelle nous n'avions, jusqu'ici, pas eu la possibilité d'en juger par nous-mêmes (les écrivains sont encore libres de décider de publier ou non leurs manuscrits, hélas). Comment et pourquoi le roi Follet a finalement publié cet inédit, nous ne le saurons pas. Ce que l'on sait en revanche, c'est qu'il a bien fait. Bien sûr, Le scandale Modigliani n'est pas de la trempe des sensationnelles sagas historiques du Gallois. Trop court, trop "léger", mais, du même coup, plus rapide, plus enlevé, d'une pétillante vivacité. Un autre Ken Follett, un autre ténor.[Le Point]
Une chasse au trésor menée tambour battant par une jeune étudiante en histoire de l'art, un marchand de tableaux verreux, un galériste dépressif, pimentée par l'arrivée de personnages plus ou moins étranges !Ils sont prêts à tout pour mettre la main sur un fabuleux Modigliani perdu.[Danielle - Fnac]

L'AVIS DE NINA : 5/10
Ken Follett a décidé de nous livrer un roman qu'il pensait avoir raté lors de son écriture en 1976. Il est vrai qu'il est vraiment différent des oeuvres habituelles, tant par sa légèreté de ton et de pages, que par l'impression de superficialité de l'ensemble. Ken Follett m'avait habituée dernièrement aux pavés comme "les piliers de la terre" -
http://www.ninaracing.fr/articles.php?lng=fr&pg=72, ou "un monde sans fin" http://www.ninaracing.fr/articles.php?lng=fr&pg=71. Plus généralement, les recherches documentaires préalables à chacun des ouvrages de cet auteur montrent à quel point celui-ci est méticuleux, précis et rigoureux dans ses récits. Ici, bien que la lecture soit très plaisante et fluide, les histoires se chevauchent mais ne paraissent pas abouties. J'ai eu comme une impression de précipitation dans l'évocation de l'intrigue, parfois me retrouvant avec des solutions sans vraiment avoir eu d'interrogations. Je suis du genre à ne pas laisser tomber un livre démarré, ne serait-ce que par respect pour l'auteur et pour mon travail d'évaluation de mes lectures. J'ai donc décidé de le considérer comme un roman de gare, que l'on prend et que l'on pose au gré de nos périgrinations. Cela n'ote en rien la valeur que j'accorde à l'auteur car j'ai tout de même esquissé quelques sourires à l'évocation de certaines scènes et rebondissements inattendus dans une folle histoire de faussaires pour la bonne cause et de spéculateurs fort peu scrupuleux.
Je me vengerai sur le tome 2 à venir du Siècle, après La chute des géants que j'ai littéralement dévoré
http://www.ninaracing.fr/articles.php?lng=fr&pg=347 !!!
 


Date de création : 21/08/2011 @ 21:57
Dernière modification : 21/08/2011 @ 21:57
Catégorie : Lecture D-G
Page lue 1113 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Calendrier
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

^ Haut ^