Texte à méditer :  Le bac, c'est comme la lessive : on mouille, on sèche... et on repasse.  Henri Troyat
Recherche




Les rubriques

Fermer Lecture A-C

Fermer Lecture D-G

Fermer Lecture H-K

Fermer Lecture L-P

Fermer Lecture Q-T

Fermer Lecture U-Z

Fermer Lecture _en attente

Fermer Musique - Artistes à découvrir

Fermer Musique - Concerts

Lecture A-C - Barclay Alex - Darkhouse - Thriller - 2007

AUTEUR : BARCLAY Alex
TITRE : Darkhouse
CATEGORIE : Thriller
SORTIE : 2007


PRÉSENTATION DE L'ÉDITEUR :
Quand une filature de routine se solde par les deux meurtres les plus atroces de sa carrière, l'inspecteur Joe Lucchesi quitte la police de New York et s'installe, avec femme et enfant, dans un village paisible au sud-est de l'Irlande. Ils sont heureux, ils sont à l'abri. Mais ils sont sur le point de vivre un cauchemar plus terrifiant que tous ceux qu'ils ont laissés derrière eux : Katie, l'amie de leur fils, est retrouvée morte dans les bois qui bordent leur maison. Tourmenté par les rumeurs qui circulent au sujet de sa famille, Joe se lance dans une enquête solitaire, dangereuse, à l'issue incertaine. Car son fils lui ment. Sa femme lui ment. Et un tueur l'attend au tournant.

LES CITATIONS :
Un très bon thriller d'une toute jeune écrivain ... C'est en partie à cause du lien entre passé et présent, à travers le récit et l'enchaînement des chapitres, que j'ai apprécié cet ouvrage. Les fausses pistes sont bien amenées, l'auteur sait jouer à la perfection avec son lecteur. Un procédé original dans la manière de parler du sérial-killer (cela a été dit) permet de considérer les choses d'une autre manière..Avec tout le mal que j'ai lu sur l'ouvrage, je pense que les critiques si sévères doivent lire des polars du matin en soir, sans jamais décrocher... Je conseillerais aux spécialistes dans ce cas de se replonger dans les bons vieux recueils d'histoires hitchcockiennes des années 60 (et où le même genre d'intrigues que celle-ci, en quelques dix pages, suffit à vous faire frissonner)... [Internaute - Amazon]
Les thrillers se suivent et ne se ressemblent pas ! L'idée de départ n'est pas vraiment mauvaise mais l'impression globale que laisse ce roman est la mollesse, comme souvent dans le polar psychologique (exemple type : Maigret de Simenon). C'est lent, exactement le contraire du thriller vif et original de Philip G. Walcott ou de ceux de Stephen King (même si c'est plutôt à base de fantastique). [Internaute - Fnac]
J’ai eu un véritable coup de coeur pour le premier roman d’Alex BARCLAY. Le lecteur est plongé dans le coeur de l’action dès les premiers lignes et le rythme reste marqué tout au long du roman. Un intense suspense règne. Son inpecteur Joe Lucchesi est attachant. J’ai également été touchée par la description de la cassure de l’enfance et comment un petit garçon innocent peut se transformer au fil du temps en prédateur. Les flash-backs sont habilement intégrés dans le récit. Un thriller choc et efficace.[zonelivre.fr]
Alors Dark house ... Ca commence pas mal ... comme le dit le 4eme de couverture une filature un crime odieux et … et … et … plus rien, le calme plat. Des personnes en veux tu en voilà à force de s’y perdre entre qui est un tel et qui fait quoi… Entre le jardinier et le plombier où peut être que c’était le maçon …Les flashbacks ou l’on nous raconte la jeunesse du « Tueur en série » et de son copain. On passe du coq à l’âne au beau milieu d’un chapitre. J’ai longtemps attendu que l’histoire démarre (je crois que j’attend toujours) [Internaute - Plume-libre.com]
Ballade irlandaise sauce américaine. Ce qui évite le thriller caricatural. Pas d'impasse sur la psychologie et les sentiments : c'est dur, mais doux aussi (parfois). On partage vraiment la vie du couple Lucchesi et celle de leur petit village. Un zeste d'ambiance à la 'Twin Peaks' met ce qu'il faut d'intelligence et de subtilité dans cette histoire musclée. [Marie Claire - Gille Chenaille (Mai 2006)]
[...]Barclay livre un premier roman qui laisse pantois tant il est abouti [Irish Independent]

L'AVIS DE NINA : 8/10
Offert par les éditions "J'ai lu" et "quais du polar". Une de mes découvertes du Salon du Livre 2011.
Alex est un auteur féminin au style thriller bien trempé. Ajouté à cela, très attachée à l'Irlande, elle partage avec nous des paysages et des senteurs qui nous permettent de s'imprégner de l'atmosphère si particulière d'un village et de son phare ; on sentirait presque les embruns nous fouetter le visage. Mais ce n'est pas un guide touristique, et si nous nous retrouvons dans la patrie du trèfle, c'est sans doute, comme pour le personnage principal de cet ouvrage, fuir une horrible et sanglante affaire d'assassinat outre-Atlantique. Réfugié donc à quelques milliers de kilomètres de son passé, Joe Lucchesi tente de reconstruire sa vie auprès de sa femme et de son fils. Mais comme on dit, le passé n'a d'heur que de nous rattraper... et quand le passé prend la forme de ses anciens "clients", cela peut vite devenir un cauchemar.
La 4e de couverture ne laisse aucun doute sur la profondeur du drame qui se joue "son fils lui ment, sa femme lui ment, et un tueur l'attend au tournant". Charmant ! Le décor est donc planté pour réunir tous les ingrédients d'un thriller implacable et tourmenté.
C'est à mon avis un premier roman très bien conçu, avec de fréquents flashbacks au fil des chapitres, qui permettent de comprendre au fur et à mesure de notre lecture, la génèse de ce déferlement de meurtres et de souffrances.
Une agréable découverte. Selon les critiques, il est à signaler qu'il est préférable de lire celui-ci en premier, sachant que les suivants (dont Last Call, prochain dans ma "to read list") sont liés à celui ci.


Date de création : 28/04/2011 @ 19:01
Dernière modification : 28/04/2011 @ 19:01
Catégorie : Lecture A-C
Page lue 1247 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Calendrier
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

^ Haut ^