Texte à méditer :  Certains livres ressemblent à la cuisine italienne : ils bourrent, mais ne remplissent pas.  Edmond et Jules de Goncourt
Recherche




Les rubriques

Fermer Lecture A-C

Fermer Lecture D-G

Fermer Lecture H-K

Fermer Lecture L-P

Fermer Lecture Q-T

Fermer Lecture U-Z

Fermer Lecture _en attente

Fermer Musique - Artistes à découvrir

Fermer Musique - Concerts

Lecture Q-T - Thilliez Franck - La chambre des morts - Thriller - 2005

AUTEUR : THILLIEZ Franck
TITRE : La chambre des morts
CATEGORIE : Thriller
SORTIE : 2005


PRÉSENTATION DE L'ÉDITEUR :
En pleine nuit, au milieu de nulle part, un homme surgit et se fait renverser. A ses côtés, un sac rempli de billets. Voleur ? Trafiquant ? Peu importe. Deux millions d'euros, là, à portée de main. Aucun témoin. Que faire ? Appeler la police, ou disparaître avec l'argent ? Vigo et Sylvain, jeunes informaticiens au chômage, ne tardent pas à se décider. Le lendemain, une fillette aveugle est retrouvée morte dans un entrepôt. Peu après, une autre est enlevée. Diabétique. Ses heures sont comptées. Et si le magot n'était autre que la rançon destinée à sauver la vie d'une gamine ?

LES CITATIONS :
C'est une grande fierté d'avoir un auteur aussi formidable en France dans le domaine des pollars où la compétition est rude avec les auteurs étrangers. De plus, j'ai acheté tous les livres de Franck et pour l'instant il fait un sans faute car il reste passionnant et trouve de super bons sujets. Pourvu que ça dure pour notre plus grand plaisir. [Internaute - Fnac]
J'ai tout simplement dévoré ce livre que je considère, à l'inverse d'autres personnes, novateur dans son style. Effectivement, il y a un cté Grangé qui ressort mais pas que. Thilliez a son écriture à lui, il n'y a aucun doute. Preuve que le roman a plu, il y a eu une adaptation cinématographique... J'ai adhéré à 200% : angoisse, rythme, souffrance, tout y est. [Internaute - Fnac]
Déception et ça me fait du mal de dire ça d'un auteur qui sait si bien faire parler les gens du Pas de Calais, la région de mes grands-parents. D'ailleurs c'est ce que j'ai aimé dans le livre, l'exaltation de la région, des gens qui ont connu la mine, la description des rues aux façades de briques rouges toutes semblables, les soupirails aux grilles rouillées, les jardins ouvriers. J'y ai tout retrouvé, j'ai même ajouté les sucreries, les champs de betteraves, les cimetières militaires et les gares fignolées des chefs lieux de cantons. Cette partie là, je l'ai aimée. En revanche, les poncifs du thriller, que Franck Thilliez a accumulé tout au long des pages - avec un talent indéniable certes - m'ont horripilé. Je ne vais pas les recenser là. J'ai trop de respect pour l'auteur. J'attends un autre livre de Franck. Une histoire plus simple - autour des gens simples du Nord - et plus ambitieuse à la fois. Plus personnelle. [Internaute - Polarnoir.fr]
Franck Thilliez met en scène l'horreur, mais il sait l'inscrire dans un cadre, la faire vivre à travers des personnages qui ne tombent pas du ciel. Ceux-là sont des êtres humains, avec leurs problèmes du quotidien, leurs soucis, leurs bonheurs aussi, et c'est tout l'attrait, tout le "charme" qu'on doit reconnaître à cet auteur : intégrer les crimes les plus odieux dans une réalité proche, si proche que le doute s'installe, et la peur qui va avec. Et si c'était vrai ?.. Un très bon thriller qui n'a rien à envier aux maîtres du genre tout en apportant une touche personnelle et originale, parfaitement maîtrisée. [Internaute - Amazon]
J'ai été déçue aussi. un style trop écrit (je voyais les métaphores et les champs lexicaux me sauter au visage). le trait morbide un peu trop forcé. une intrigue qui tient en haleine au début et qui termine dans le n'importe quoi. j'ai été surprise par tant d'engouement (j'ai lu un maxime chattam qui était de la même trempe). je dois reconnaitre, pour donner une note positive, que le fait que l'intrigue se passe dans le nord est une bonne idée et c'est bien rendu.[Internaute - Biblioblog]
Mêlant destins intimes et mémoire collective, intrigue policière, conte horrifique et terreurs ancestrales, 'La Chambre des morts' est une singulière réussite. [Michel Abescat - Telerama]
Un thriller français à l'américaine étonnamment réussi, rehaussé de réalisme social. [Les Inrockuptibles - Léo Soesanto]
Le pari osé de ce film : dérouter le public en quittant les rails du film noir traditionnel. L'idée est séduisante, mais le résultat est grotesque, presque ridicule. [Télérama - Juiette Bénabent]
Ni l'aura des acteurs, ni l'intelligence du récit, ni la prospection des abîmes de l'esprit humain ne peuvent ici prétendre révéler quoi que ce soit aux amateurs du genre. Tout au plus le film évite-t-il le ridicule de certaines tentatives passées illico aux oubliettes de l'Histoire, à charge pour le spectateur de savoir s'il peut s'en satisfaire. [Le Monde - Jacques Mandelbaum]
A embrasser trop de genres, le jeune cinéaste perd en cohérence. Il pèche par ambition, pour ainsi dire. [Studio - Sophie Benamon]

LE FILM :
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=121778.html

LA DEDICACE :
Lors du salon du livre, le 19 mars 2011 : Pour Nina, bons frissons, Franck Thilliez

L'AVIS DE NINA : 9/10
Hop, dans la série des Thilliez, la chambre des morts. Rien que le titre fait froid dans le dos. D'ailleurs, ca se passe dans le nord alors ceci explique cela. Ce sera le seul trait d'humour de cette sombre histoire. La misère des gens qui vivent près des corons, ca fait un peu cliché mais pour autant tous les gens ne deviennent pas des meurtriers au contact du charbon.
Ce qui peut paraître au premier abord comme un "don du ciel" s'avère être un poison ambulant, propre à déclencher des réactions criminelles violentes et morbides.
Une mise en scène époustouflante pour des meurtres indiscibles et incompréhensibles ; ce sera un terrifiant jeu de piste pour remonter à la source des crimes, à la source de la folie (in)humaine. J'ai un peu moins aimé que les deux premiers opus publiés par l'auteur, ainsi continuai-je à découvrir son univers avec les suivants.
Je n'ai pas vu le film, car je pense comme toujours qu'un livre nous donne plus de liberté et d'imagination. Néanmoins, ce doit sans doute être un très bon sujet près pour l'action, plus dans le noir et blanc que dans le Technicolor :)


Date de création : 27/04/2011 @ 19:43
Dernière modification : 27/04/2011 @ 19:43
Catégorie : Lecture Q-T
Page lue 1127 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Calendrier
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

^ Haut ^