Texte à méditer :  

Rien n'est plus dangereux qu'une idée quand on n'en a qu'une

  
Paul Claudel
Recherche




Les rubriques

Fermer Lecture A-C

Fermer Lecture D-G

Fermer Lecture H-K

Fermer Lecture L-P

Fermer Lecture Q-T

Fermer Lecture U-Z

Fermer Lecture _en attente

Fermer Musique - Artistes à découvrir

Fermer Musique - Concerts

Lecture D-G - Ellory R. J. - Les Anonymes - 2010 - Thriller

AUTEUR : ELLORY R.J.
TITRE : Les anonymes
CATEGORIE : Thriller
SORTIE : 2010


PRÉSENTATION DE L'ÉDITEUR :
Washington. Quatre meurtres. Quatre modes opératoires identiques. Tout laisse à penser qu’un serial killer est à l’œuvre. Enquête presque classique pour l’inspecteur Miller. Jusqu’au moment où il découvre qu’une des victimes vivait sous une fausse identité, fabriquée de toutes pièces. Qui était-elle réellement ? Ce qui semblait être une banale enquête de police prend alors une ampleur toute différente, et va conduire Miller jusqu’aux secrets les mieux gardés du gouvernement américain.
Une fois encore, R. J. Ellory pousse à nouveau le thriller dans ses retranchements et lui donne une nouvelle dimension, loin de tous les stéréotypes du genre. Entre Robert Littell et James Ellroy, sur un arrière-plan historique qu’il serait criminel de divulguer ici, il mène une intrigue magistrale, jusqu’au cœur du système politique américain. Alliant un sens de la polémique à une tension digne des polars les plus captivants, l’auteur, servi par une écriture remarquable, invente le thriller du siècle nouveau

LES CITATIONS :
Monter la garde ! Avec Ellory, c’est de plus en plus fort ! Qui sont ces victimes sans identités pourquoi rien ne colle dans cette enquête. L’inspecteur Miller va se confronter à l’existence d’un Monstre et s’enfoncer dans une zone d’où personne ne sort intacte. Atmosphère parfaite, sujet polémique et dérangeant, voilà un énorme polar ! [319signes.over-blog.com]
Je ne suis pas une fan des romans d'espionnage alors j'ai hésité un peu, avant de me laisser tenter. Et j'ai terriblement bien fait (de me laisser tenter, hein, pas d'hésiter !). Comme pour Seul le silence, j'ai eu quelques peines à me plonger dans l'histoire : une 50aine de pages plus loin, ça y est, j'étais définitivement accrochée ! Le style de narration est fort, alternant chapitres suivant l'inspecteur Miller, les futures victimes, ou le Tueur au ruban qui nous fait entrer dans son monde à la première personne, monde peuplé d'anonymes, ces gens qu'il a été amené à tuer. L'histoire aussi, qui ne dévoile que par bribes, avant que tout se recoupe, que les personnages apprennent à se connaître avant de se croiser... [petite fleur - Babelio.com]
Pénible a lire, lourd et ennuyeux. Style : mainstream allégé. on sent le manque de profondeur d analyse de l auteur. Déja que la proximité du nom avec J Ellroy me fait penser a un joli coup ! [OLEK94 - Evene.fr]
Attention...le nouveau R.J.Ellory est un chef-d'oeuvre ! J'avais adoré son premier opus : Seul le Silence... Vendetta, second livre paru en France était bien sympathique mais il faut l'avouer "Les Anonymes" est pour moi le thriller de l'année ! Voici donc une enquête sur quelques meurtres particuliers....qui au fil d'une enquête ardue débouche sur un enjeu politique qui dépasse l'imagination !!! Incroyable talent que celui de l'auteur qui arrive à nous passionner de bout en bout, qui soigne tout les personnages et arrive même à émouvoir ! Le final est particulièrement touchant...!!! Alors vite...lisez ce livre superbement bien écrit....passionnant...puissant et distrayant !!! Ellory est en passe de devenir un auteur important dans la littérature policière moderne ! [Internaute - Fnac]
(...) "Les Anonymes" est un roman ambitieux qui, cette fois-ci s’intéresse à l’histoire américaine récente, en particulier aux exactions de la CIA en Amérique Latine, dans les années 80. Ma (toute relative) déception tient à l’élaboration des personnages, de Miller principalement, qui manque un peu d’épaisseur et réunit les clichés traditionnellement attribués aux inspecteurs de police : Miller est un solitaire, il n’est pas marié, n’a pas d’amis, ne dort pas et se consacre exclusivement au boulot. Héros tourmenté, qui se relève tout juste d’une sombre affaire, scandale qui a fait la une des journaux, il a tout intérêt à régler la présente affaire rapidement et avec succès. Néanmoins, en mêlant intrigue policière, complot gouvernemental, manipulation R.J. Ellory prouve une nouvelle fois qu’il est un excellent conteur. Et si, comme le souligne Amanda, le roman n’apporte aucun éclairage nouveau sur cette période de l’histoire américaine, les cent dernières pages se lisent d’un souffle, malgré le fait que le lecteur en sache finalement bien davantage que l’infortuné Miller. [perduedansleslivres.blogspot.com]
« Un véritable aboutissement du genre. Des fanfares devraient saluer l’arrivée d’un thriller de cette ambition, de cette puissance et de cette maîtrise » The Guardian
Ellory et les éditions Sonatine ont les faveurs des critiques et des lecteurs. Et j’avoue que je me sens un peu en dehors de cette unanimité. [Actu du noir]
En deux ans et deux romans ("Seul le silence" et "Vendetta"), R.J. Ellory (anagramme d'Ellroy, of course) est devenu l'un des plus grands noms du polar britannique pour nous, Français. [Télérama.fr - Podcast Lectures]
Une des grandes révélations du thriller américain de ces dernières années dans son roman le plus abouti. Un polar tendu et remarquablement ambitieux, sur fond de CIA et d’événements historiques, à rendre jaloux Robert Littell comme James Ellroy ! [Avis de la Fnac]

L'AVIS DE NINA : 8/10
Une belle découverte sous le sapin, comme quoi le Père Noël a parfois de réels goûts littéraires !
Partie sur un polar classique : un tueur en série et quatre victimes dont les morts atroces nous interpellent, me voici plongée au coeur d'une enquête politico-criminelle, comme savent si bien le faire nos amis d'outre-manche. Je ne me fais pas d'illusion sur les dessous des grandes agences américaines de renseignement ; cet ouvrage abonde dans mon sens sur ce plan. C'est alors qu'on sent qu'au delà de l'enquête criminelle, on est en train d'entrer dans un monde parallèle où la fin justifie les moyens. Et quand on souvève le tapis, on n'y rencontre pas que de la poussière... Courage et tenacité devront venir soutenir l'inspecteur Miller, au coeur d'une intrigue qui dépasse son habituel périmètre et qui met en scène bien plus que les pièces conventionnelles d'un puzzle macabre. Assassin ou victime manipulée par un système de non-droit ou plutôt du droit de la "world company" à régner sur le monde ? Quel peut être le mobile, le lien entre les victimes ? Que viennent faire certains personnages dans l'intrigue ?
Autant de questions pour lesquelles l'abominable réponse n'est pas forcément celle qu'on attend. Sur le thème d'un polar résolument différent, l'auteur nous dévoile un pan de la politique américaine et de ses noirs secrets.
J'ai passé un excellent moment de lecture, la nouvelle année étant propice à de nouvelles découvertes. Je vais donc pouvoir maintenant m'offrir "seul le silence" et "Vendetta", dont les critiques disent beaucoup de bien. A bientôt !


Date de création : 16/01/2011 @ 18:50
Dernière modification : 16/01/2011 @ 18:50
Catégorie : Lecture D-G
Page lue 1147 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Calendrier
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

^ Haut ^