Texte à méditer :  Dans la vie, mieux vaut s'attendre au pire.  Harlan Coben
Recherche




Les rubriques

Fermer Lecture A-C

Fermer Lecture D-G

Fermer Lecture H-K

Fermer Lecture L-P

Fermer Lecture Q-T

Fermer Lecture U-Z

Fermer Lecture _en attente

Fermer Musique - Artistes à découvrir

Fermer Musique - Concerts

Lecture A-C - Coben Harlan - Sans un adieu - Polar - 2010 (1990)

AUTEUR : COBEN Harlan
TITRE : Sans un adieu
CATEGORIE : POLAR
SORTIE : 2010 (1er édition 1990 US)

 

Sans un adieu, le premier roman écrit par Harlan Coben, est en librairie !

PRÉSENTATION DE L'ÉDITEUR :
Le maître de vos nuits blanches : les origines.
Suspense magistral, intrigue machiavélique à souhait, tension psychologique à son comble. Des côtes australiennes aux parcs de Boston et aux banlieues new-yorkaises, le premier coup d'éclat de celui qui allait révolutionner le monde du thriller.
Laura Ayars et David Baskin, l'ancien top model devenue femme d'affaires et la superstar de l'équipe de basket des Celtics : un couple béni des dieux !
Mais, en pleine lune de miel, la tragédie frappe.
David part nager et disparaît.
Sans un adieu...
Accident ? Meurtre ? Suicide ? Laura se lance dans l'enquête et découvre bientôt des secrets vieux de trente ans, que ses proches ont tout fait pour enfouir...
Mensonges, trahisons, jalousies, meurtres... Quand le passé menace de ressurgir, un tueur tapi dans l'ombre est prêt à tout pour empêcher la vérité d'éclater.

LES CITATIONS :
Dès la préface, le lecteur est prévenu, ce livre a été écrit par Harlan Coben il y a une bonne vingtaine d'années et il n'a pas voulu le réécrire et il nous livre tel quel son premier polar.Voici un couple idéal, Laura Ayars et David Baskin. Elle est un ancien mannequin et elle dirige sa propre marque de vêtements. Lui est un grand champion de basket de l'équipe des Celtics. Ils sont tous les deux superbes et fous amoureux. Ils sont partis clandestinement pour leur lune de miel en Australie. Pour ses affaires, Laura part à un rendez-vous professionnelle. Lorsqu'elle revient à l'hôtel, David est parti nager. Malheureusement, David ne reviendra pas… Voilà comment commence ce livre. L'histoire est bien construite : le lecteur est spectateur de l'intrigue, il comprend certaines choses avant les protagonistes, l'intrique est captivante. En effet, lorsqu'on commence ce livre, on a du mal à le lâcher, car le suspens est là en permanence, les pistes vraies et fausses sont multiples et le livre nous entraîne de rebondissements en rebondissements. Je croyais avoir compris avant la fin la conclusion de l'histoire et bien sûr je m'étais trompée... J'ai pris vraiment beaucoup de plaisir à lire ce premier Harlan Coben, vraiment réussi. [aproposdelivres.canalblog.com]
Harlan COBEN le précise lui-même dans l’introduction du roman :» Voici donc, « Sans un adieu» , pour le meilleur et pour le pire tel que je l’ai écrit à vingt et quelques années (…) Au fil du temps, j’ai fait quelques emprunts à « Sans un adieu»  : des noms, des lieux, voire un personnage ou deux. Le lecteur attentif saura les reconnaître, et j’espère que ça le fera sourire.» Les fans de Coben découvriront avec plaisir ce texte qui est la genèse d’autres de ses écrits : ce grand joueur de basket David et son meilleur TC ne sont pas sans rappeler le terrible duo Myron Bolitar-Win. Mais ce roman a tout de même une identité propre. Un drame familial qui se joue. Existe-t-il des familles maudites ? Un drame familial qui se joue avec des scènes chargées d’émotions et de pudeur.  De très belles scènes sur la gestion du deuil. Même si on devine très vite certains éléments de l’enquête, je me suis laissée porter par ce récit très agréable. Les personnages sont attachants. Il faut se rappeler que l’auteur commençait tout juste à écrire ce qui peut expliquer certaines maladresses, que l’on pardonne, c’est comme assister aux premiers pas d’un auteur… Pour toutes celles et ceux qui ont envie d’évasion avec un livre sans trop de violence. « Sans un adieu»  rime avec suspense et sentiments.[zonelivre.fr]
« Un suspense magistral, relevé d'une touche de glamour, qui tient le lecteur en haleine jusqu'à la dernière page. » [Library Journal]
Un peu lent à démarrer, l'intringue va vite prendre le dessus pour me faire passer un agréable moment.. Harlan Coben me surprend dans un suspens bien ficelé. je suis fan et peut etre pas objectif, mais j'ai adoré !! [Internaute - Le Club]
Un polar au suspens fabuleux, du grand art. Le décor guimauve est posé : deux jeunes gens a qui tout réussi, fous amoureux sont en lune de miel. Et pis, le grain de sable qui vient tout faire déraper. En lisant ce polar, je trouvais certaines choses un peu trop prévisibles, mais en fait, elles sont expliquées au fur et à mesure de l'intrigue, ce qui fait qu'on plonge encore plus dans le suspens. Magistral ! On est tenu en haleine jusqu'à la dernière ligne. Je m'étais un peu lassée des écrits de Harlan Coben, mais avec ce livre-ci, je le redécouvre avec plaisir. [livraddict.com]
Suspense magistral, intrigue machiavélique à souhait, tension psychologique à son comble. Des côtes australiennes aux parcs de Boston et aux banlieues New-Yorkaise, voici le premier coup d’éclat de celui qui allait révolutionner le monde du thriller. [Vendeur - Fnac]

L'AVIS DE NINA : 10/10
Pour un premier roman, c'est un coup réussi ! Le polar dans la peau, Harlan Coben ne m'a encore une fois pas déçue. Jusqu'aux dernières pages j'ai cru avoir trouvé le coupable de cette histoire machiavélique ; eh bien non ! j'avais vraiment tout faux. C'est bien cela que j'apprécie dans un ouvrage : être sans cesse surprise par la trajectoire de l'intrigue et ici, je suis servie. Au fil des pages, nous en apprenons toujours un peu plus sur la personnalité et le passé des personnages ; ceci nous conduit à suivre nos propres intuitions et mener l'enquête aux côtés de la ravissante Laura dont un affreux accident l'a privée de l'homme de sa vie. Les origines de la saga Bolitar se retrouvent bien sur un fond de basket, une histoire d'amour (des histoires d'amour devrais-je dire), des gens riches et beaux qui vont souffrir (oui, oui, ça existe), des décors de rêve et des plages interminables, des meurtres sordides autant qu'inexpliqués, un assassin dans l'ombre...
Ne manque que le téléphone portable pour être tout à fait dans l'esprit d'aujourd'hui, mais on oublie tout à fait que ce roman a été écrit il y a plus de 20 ans. Il n'a pas pris une ride et personnellement j'ai passé un excellent moment à tenter de découvrir la vérité dans cette famille où l'on sait manier le secret jusqu'à l'extrème. Un lourd secret, bien trop lourd pour qu'un jour il ne ressurgisse violemment, en créant chaos et dégats collatéraux.
Je mets rarement un 10 à un livre mais je me lève également rarement plus tôt le dimanche pour pouvoir finir une histoire.


Date de création : 24/10/2010 @ 18:12
Dernière modification : 24/10/2010 @ 18:12
Catégorie : Lecture A-C
Page lue 1078 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Calendrier
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

^ Haut ^