Texte à méditer :  

Tout n'est pas cirrhose dans la vie, comme dit l'alcoolique

  
Frédéric Dard
Recherche




Les rubriques

Fermer Lecture A-C

Fermer Lecture D-G

Fermer Lecture H-K

Fermer Lecture L-P

Fermer Lecture Q-T

Fermer Lecture U-Z

Fermer Lecture _en attente

Fermer Musique - Artistes à découvrir

Fermer Musique - Concerts

Lecture A-C - Connelly Michael - Echo Park - Polar - 2007

AUTEUR : CONNELLY Michael
TITRE : Echo Park
CATEGORIE : Polar
SORTIE : 2007

« Tu nous conduis au cadavre tout de suite ou en rentre. Et après, c’est le procès et la bonne petite décharge de jus de Jésus qui t’attend. Pigé ? »

RÉSUMÉ DU LIVRE :
En 1993, la jeune Marie Gesto disparaît à la sortie d'un supermarché d'Hollywood. L'affaire est confiée à l'inspecteur Bosch, qui ne peut la résoudre, la victime n'ayant jamais été retrouvée. Treize ans plus tard, soit en 2006, Bosch reçoit un appel lui signalant qu'un suspect accusé de deux meurtres de femmes particulièrement ignobles, dont celui de Marie Gesto, est prêt à passer aux aveux moyennant un recours à la procédure du 'plaider coupable' qui lui éviterait la condamnation à mort. La tâche de Bosch consiste donc à recueillir ces aveux et à vérifier si l'assassin n'est pas en train de blouser l'appareil judiciaire afin d'éviter la piqûre.

LES CITATIONS :
'Echo Park' ? Il suffit d'imaginer une ambiance cinématographique un peu glauque, sorte de film en noir et blanc, avec le fameux inspecteur "colombesque", l'inspecteur solitaire qui ne lâche jamais rien, ne s'incline pas devant les puissants, le policier qui a des principes et une ligne de conduite, une vraie. Même si Bosch - héros récurrent autant qu'attachant - n'est pas aussi caricatural, le lecteur aura néanmoins une bonne idée de l'ambiance du dernier roman de Connelly. Dans un thriller, on ne connaît le meurtrier qu'à la dernière page... ou presque. Ici, autant le dire tout de suite et casser le suspense, 'Echo Park' n'est pas le meilleur ouvrage du célèbre écrivain américain. Décevant ? Certainement pas ! L'ouvrage réunit toutes les qualités du bon polar, noir à souhait, mais il n'arrive pas à la hauteur d'un 'Deuil interdit' ou, plus ancien, d'un 'Poète'. Le gros écueil, le seul d'ailleurs, est une première partie vraiment longue à démarrer. Connaissant l'affection de Connelly pour les situations très rapides, fluides, ses dialogues acérés et enlevés, on a bien du mal à s'immerger dans l'intrigue. Toutefois, ce premier cap passé, quel plaisir ! Après la mise en place du scénario, on retrouve avec un plaisir non dissimulé l' allegro habituel de l'Américain et l'on se sent récompensé de ne pas avoir lâché son livre. Intéressant dans son propos - une certaine réflexion sur la peine de mort -, 'Echo Park' se révèle passionnant, rythmé, enlevé ; en un mot, habile. Entre serial killer presque sympathique, politiciens et flics corrompus, avocats véreux et héros "héroïque", plongez et égarez-vous dans le monde de l'inspecteur Harry. [Evene - Guillaume Monier]
Et un Michael Connelly magistral, qui construit une intrigue dense et passionnante (on n'est pas loin de la force du 'Poète', son chef-d' oeuvre). [L’Express - Eric Libiot (07 Juin 2007)]
(.. .) Il n'y a pas un seul autre auteur des polars actuels qui tienne un tel équilibre entre la logique et l'angoisse macabre, entre le réalisme documentaire et les clichés habituels du polar (.. .) Quand on fréquente l'oeuvre de Connelly pendant un certain temps, on reste médusé... [Le Point (28 Juin 2007)]
Ancien journaliste, Connelly s'intéresse en priorité au Los Angeles contemporain, expédiant les anecdotes historiques en quelques phrases. [Les Inrockuptibles (24 Juillet 2007)]
Fan de Connelly et ayant lu tous ses livres en 6 mois, j'attendais celui-là avec impatience, je n'ai pas été déçue et l'ai lu quasi d'une seule traite(faut bien aller travailler!). Harry est égal à lui-même et tjs aussi intuitif dans ses enquêtes.Le suspens est présent jusq'au bout. Bravo mister Connelly! [Internaute - Fnac]
Ce roman comporte tous les ingrédients qui font de Connelly un de mes auteurs de polars préférés: une écriture soignée sans être maniérée, une intrigue faussement simple, un profond sens du réalisme (après tout, contrairement à de nombreux auteurs de polars, Connelly a été "crime reporter" pour le Los Angeles Times et a donc vécu de près ce qu'il décrit) et surtout ce dosage très adroit entre le banal et le spectaculaire qui lui permet d'éviter le piège du sensationnalisme et des rebondissements à gogo tout en ménageant des surprises et un suspense quasi constant. Cette qualité se retrouve dans son écriture même, à la fois confondante de simplicité mais qui parvient toujours à éviter les clichés et les longueurs -en cela, soucieuse de ses lecteurs. Personnellement, j'ai préféré "Echo Park" à "Deuil interdit", le dernier "Harry Bosch", même s'il est évident qu'aucun des deux n'a apporté de véritable renouvellement à la série. Il est vrai que cela reste difficile pour Connelly d'innover après des romans comme "La lune était noire", "Darling Lilly", "L'oiseau des ténèbres", "Créance de sang": romans qui ont tous injecté à leur façon du sang neuf dans la production habituelle de l'auteur, quelle que soit leur qualité intrinsèque. Mais comme j'ai lu tous les livres de l'auteur et qu'aucun ne m'a suffisamment déçu pour que j'abandonne, je continuerai de guetter la prochaine évolution du maître avec impatience. [Internaute - Amazon]
C'est vrai, il manque à ce volume des aventures d'Hieronymus le supplément d'âme qui fait tout l'intérêt des romans précédents. Mais il faut arrêter de faire le(s) difficile(s) : si "Echo Park" est le moins bon des Bosch (c'est en tout cas mon avis), cela reste un excellent polar, qui se lit d'une traite. Et vivement le prochain ! [Internaute - Amazon]
[...]Le livre m'a plu mais pourra laisser sur leur faim ceux qui n'ont jamais lu un livre de Connelly. On leur conseillera plutôt de lire d'abord Le Poète qui reste sans nul doute son meilleur roman policier et son livre fondateur dans la série Harry Bosch, même si ce n'est pas le premier livre où le héros apparaît. [Internaute - obiwi.fr]
C’est sur une note mitigée que se termine la lecture de ce roman. D’une part l’intrigue est assez lente à démarrer avec une mise en place interminable de flash back et d’explications éreintantes. Sur la fin, ce n’est pas beaucoup mieux, le dénouement est peu crédible et expédié. Séduisant en quatrième de couverture, ce polar est plutôt à réserver aux inconditionnels de Connelly, pour les autres se serait sans doute pesant. [Ce-que-je-lis.fr]

L'AVIS DE NINA : 7/10
J'ai abordé Connelly par "
Los Angeles River" puis maintenant avec Echo Park. Je rejoins l'avis de quelques internautes qui ne considèrent pas cet opus comme le plus important écrit de l'auteur. J'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'intrigue, puis à m'y caler, tant je trouvais de longueurs inopportunes à mon goût. Néanmoins, il s'agit d'un polar bien ficelé et documenté, dont le tueur en série tient toutes les caractéristiques de son rôle macabre et horrible. L'inspecteur Bosch aura bien fort à faire pour déméler l'écheveau politico-judiciaire qui entoure cette affaire aux relents de souffre dont on peut imaginer que dans la "vraie vie" de tels agissements sont plausibles.
Je suis du genre persévérant, aussi ai-je été au bout de l'ouvrage qui finalement m'a permis de passer de bons moments. On retrouve ici les principaux ingrédients des polars à succès, du moins qui méritent mon attention : intrigue complexe, influences et abus de pouvoir, personnages influents ou influençables, tueurs froids, déterminés et hallucinés et gardiens de l'ordre tourmentés mais avides de vérité. Quelques vapeurs d'alcool et autres tourments de certains concernant un passé lourd font monter la mayonnaise et s'accrocher à l'intrigue. Je ferai sans doute une petite pause Connelly (j'ai encore 57 ouvrages en attente) puis reprendrai ma découverte de cet auteur, qui, à en croire la majorité des avis, gagne à être connu.


Date de création : 19/04/2010 @ 21:40
Dernière modification : 21/04/2010 @ 17:34
Catégorie : Lecture A-C
Page lue 1199 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Calendrier
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

^ Haut ^