Texte à méditer :  Les cons ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît.  Michel Audiard
Recherche




Les rubriques

Fermer Lecture A-C

Fermer Lecture D-G

Fermer Lecture H-K

Fermer Lecture L-P

Fermer Lecture Q-T

Fermer Lecture U-Z

Fermer Lecture _en attente

Fermer Musique - Artistes à découvrir

Fermer Musique - Concerts

Lecture A-C - Chattam Maxime - Le sang du temps - Thriller - 2007

AUTEUR : CHATTAM Maxime
TITRE : Le sang du temps
CATEGORIE : Thriller
SORTIE : 2007



PRÉSENTATION DU LIBRAIRE :
« Elle vivait par procuration une enquête qui avait eu lieu plus de soixante-dix ans auparavant »

RÉSUMÉ DU LIVRE :
Automne 2005. Marion doit fuir Paris dans l'urgence. Il y va de sa vie. Des hommes appartenant à la DST la déposent au Mont-Saint-Michel, où l'accueille une communauté religieuse. Très vite, Marion se sent espionnée... Mars 1928. Au Caire, des enfants disparaissent en pleine nuit, on retrouve leurs corps meurtris dans les nécropoles environnantes. Une rumeur se propage : le monstre des Mille et Une Nuits, la terrible Goule, serait de retour. Le détective Matheson n'y croit pas... Deux intrigues sans rapport apparent, et pourtant liées de manière inextricable.

LES CITATIONS :
Amateurs de la trilogie de Maxime Chattam, sachez-le, ce roman au titre énigmatique est différent. C'est un hommage à la lecture et ce sera cette aventure intime, toujours originale, qui vous emportera en premier lieu. Lecteurs avertis, ne cherchez pas de vérité, celle couchée sur le papier est multiple. Goûtez l'écriture vive et appréciez les ambiances envoûtantes et sombres servies par des descriptions magistrales. Maxime Chattam vous prouvera qu'il sait aussi manipuler d'autres formes de récit sans sacrifier son sens du suspens, ni son style. Tout commencera au Mont-Saint-Michel fouillé par les vents d'hiver pour vous entraîner dans l'atmosphère étouffante du Caire colonial des années vingt. Ce sera alors le grand plongeon dans une double intrigue, la première prétexte à la seconde, présentée sous forme de journal relatant une enquête policière. Humbles liseurs, vous basculerez dans une mise en abîme perverse, passant du livre ouvert entre vos mains au livre noir de l'héroïne. L'auteur vous soufflera le chaud puis le froid dans le dos, mais vous serez seul au dénouement, maître de l'épilogue. Là, vous vous remémorerez la formule d'introduction : "La lecture est une expérience toute personnelle. Une exaltation folle qui naît d'une rencontre." A vous de lire. [Evene]
La force de cet auteur de thrillers, expert dans l'art du frisson paranormal : jusqu'au bout, le lecteur croit que le registre est celui du fantastique. 'Le Sang du temps' n'échappe pas à la règle. [L’Express - Anne Berthod]
Ce roman n'a pas grand chose a voir avec les 3 precedents livres de l'auteur. Si vous cherchez a retrouver la Trilogie du mal, passez votre chemin. Ici l'important c'est vous, le lecteur. Maxime Chattam fait de vous l'element central de son ouvrage. En ce qui me concerne j'ai vraiment beaucoup aime l'Ame du Mal, In Tenebris et Malefices (avec un petit coup de coeur pour celui qui m'a fait decouvrir l'auteur, L'Ame du Mal). Avec Le Sang du Temps, j'ai eu l'impression de redecouvrir l'auteur. La structure meme du roman m'a vraiment acrochee. [Internaute - Amazon]
Autant j'ai adoré les trois précédents livres de Maxime Chattam autant dans celui ci j'ai trouvé des longueurs, je n'ai pas réussi à rentrer totalement dans l'histoire comme pour les précédents.Je n'ai pas retrouvé ce frisson inquiétant , cette sensation subtile de peur. Malgré tout c'est quand même un bon thriller à lire pour ceux qui ne connaissent pas encore l'auteur. [Internaute - Amazon]
Après des études de criminologie, Maxime Chattam a renouvelé le genre du thriller avec maestria dans sa trilogie L’Âme du mal, In Tenebris et Maléfices. Dans Le Sang du temps, il noue deux intrigues sans rapport apparent pour bâtir un thriller impitoyable, entre présent et passé. Le présent, c’est l’automne 2005 : Marion quitte Paris dans l’urgence et se réfugie au Mont-Saint-Michel par l’intermédiaire de la DST, où elle est accueillie par une communauté religieuse et où très vite elle se sent espionnée… Le passé, c’est un certain mois de mars 1928, en Egypte, lorsqu’on retrouve des enfants au corps meurtris dans des nécropoles de l’agglomération du Caire… Serait-ce là l’œuvre de la Goule monstrueuse des Mille et une nuits ? La rumeur circule, même si le détective Matheson n’y croit pas… Entre ces deux époques, entre ces deux régions géographiques, un seul trait d’union : le sang du temps, celui qui coule en lettres de lave sur les pages de ce cauchemardesque roman, qu’on ne lâche plus une fois ouvert… [Avis Fnac]

L'AVIS DE NINA : 9/10
Un Chattam radicalement différent des thrillers classiques de ce jeune et déjà talentueux auteur. Quel rapport à priori entre une jeune femme protégée par la DST dans l'enceinte de cet endroit mythique qu'est le Mont-St-Michel, et une enquête sordide menée presque 80 ans plus tôt, au Caire ? Il est vrai que le Mont inspire à lui seul mystère et secrets, dans ses dédales de salles, de couloirs et de coursives cachés du commun des mortels. Le Caire est également une ville chargée d'histoire, de même mystérieuse et envoûtante.
Un coup de maître pour un de mes auteurs favoris, une façon presque romanesque d'aborder l'univers classique de crimes odieux familierS de l'auteur. Ma foi, j'ai beaucoup apprécié la façon d'aborder ces deux intrigues entremelées, dans un rythme toujours effrené et ne souffrant d'aucune longueur. Un livre dont on a du mal à décrocher tant chaque chapitre revèle de nouvelles questions, de sombres desseins et d'insoutenables suspense.
Il existe en pocket, aussi, n'hésitez pas !

Date de création : 17/08/2009 @ 22:37
Dernière modification : 05/09/2009 @ 22:45
Catégorie : Lecture A-C
Page lue 1382 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Calendrier
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

^ Haut ^