Texte à méditer :  Savoir écouter, c'est posséder, outre le sien, le cerveau des autres  Leonard de Vinci
Recherche




Les rubriques

Fermer Lecture A-C

Fermer Lecture D-G

Fermer Lecture H-K

Fermer Lecture L-P

Fermer Lecture Q-T

Fermer Lecture U-Z

Fermer Lecture _en attente

Fermer Musique - Artistes à découvrir

Fermer Musique - Concerts

Lecture A-C - Chattam Maxime - La promesse des ténèbres - Thriller - 2009

AUTEUR : CHATTAM Maxime
TITRE : La promesse des ténèbres
CATEGORIE : Thriller
SORTIE : 2009

 

VIDEO DE PRÉSENTATION :
http://ma-tvideo.france2.fr/video/iLyROoafM4xs.html

CITATION EN PREAMBULE :
Il y a des choses que l'homme préfère ignorer de lui-même s'il ne veut pas bannir tous les miroirs du monde - Stein Harden

RÉSUMÉ DU LIVRE :
New-York, hiver 2000. La vie de Brady O'Donnel, journaliste indépendant, bascule le jour où il accepte de rencontrer une starlette de films X. Mais la jeune femme se tire une balle en pleine tête devant lui après avoir murmuré d'étranges mots. Brady s'enfuit. Sa femme, Annabel, flic à Brooklyn, se voit confier l'enquête sur ce qui pourrait être un homicide déguisé. Commence alors une course poursuite vers la vérité, une enquête qui va disséquer l'Homme dans ce qu'il a de plus primitif... Portrait d'un couple confronté à ses démons, plongée dans le milieu du hard et des perversions les plus inattendues, une enquête où crime et sexualité sont indissociablement mêlés.

LES CITATIONS :
Machiavélique à souhait, le dernier thriller de notre Stephen King français est parfait. [Le Point - Elodie Marillier  (4 Juin 2009)]
Enfin on sait ce qui est arrivé au mari d'Annabelle, on retrouve le chattam de la trilogie du mal, noir certes mais beaucoup de talent, dans les personnages la description des lieux, plongée dans les pervers, le porno, bref: ames sensibles s'abstenir!![Internaute - Fnac]
Même s'il est légèrement inférieur à la trilogie du mal, summum du genre, le dernier chattam se lit d'une traite. L'homme a toujours le culot d'aborder des sujets pas faciles, comme le porno, de manière franche, déroutante, et acide. Un des rois du polar, on s'y acoutume. Non seulement les intrigues sont magnifiques mais toujours, il y a du sens, et beaucoup à dire sur l'humanité. Foncez sans hésiter. [Internaute - Fnac]
Toujours aussi bien écrit, toujours aussi captivant. Mais beaucoup trop dur pour moi, trop de détail, des scènes trop pénible et trop réaliste. Ames sensible s'abstenir. [Internaute - Fnac]
Avec ce roman Maxime Chattam récidive et nous met en garde sur nos pulsions les plus profondes comme il a su le faire avec Prédateurs. Au fil de la lecture il apparaît clairement qu'avec nos piètres 2 à 3000 ans de construction de société moderne, et son "apogée" lors du dernier siècle, nous ne sommes rien d'autres que des Barbares dont l'histoire a commencé il y a déjà quelques millions d'années ... on n'efface pas l'instinct d'un coup de miroir aux alouettes. Il apparaît également que cette société, après son "ascension", verse à présent dans la déchéance et se comporte en Barbares aux Cols Blancs envers son rejet au nom de la sacro-sainte Economie et le tout dans la "normalité" jugée par tous. Attention, cette lecture va vous entraîner dans une spirale à votre découverte et vous donner le véritable reflet de ce que notre trajectoire laisse choir sous nos pieds ... [Internaute - Amazon]
Intéressant mais moins accrocheur que la trilogie du mal qui m'a plongée ds les nuits où on se dit : plus qu'un chapitre et j'éteins et où on s'aperçoit qu'il est 2 h du matin et qu'on n'a pas vu le temps passer ... néanmoins le suspense est là la plume de l'auteur toujours aussi efficace ! [Internaute - Amazon]
Maxime Chattam est dans la continuité de son succès. J'ai savouré son livre "La promesse des Ténèbres" et je viens de lire son livre publié en juin dernier, "PREDATEURS" (chez Pocket) qui situe l'histoire pendant la période de la guerre. De jeunes soldats sont victimes de meurtres de guerre et retrouvés mutilés dans d'atroces mises en scènes, mais voilà ces "meurtres sauvages" ne sont pas à mettre au compte du cam d'en face. En fait l'ennemi est à l'intérieur, le prédateur est là juste à côté.. Incontestablement Chattam s'impose encore au fil de ses romans comme un des nouveaux maîtres du thriller français ![Internaute - Critiqueslibres.com]

L'AVIS DE NINA : 9/10
Troublant, glaçant et flippant ce dernier opus de Maxime Chattam ! Incroyable descente aux enfers (au sens propre) pour le personnage principal de ce noir thriller dont on ne sort pas tout à fait indemne. Son enquête underground (encore une fois au sens propre) va le mener vers ce que l'homme peut produire de plus abject, avilissant et impur. Le récit est vécu de l'intérieur par un journaliste qui ne lâche rien, malgré la puanteur et l'horreur de ce qu'il découvre au fil de son étrange cheminement vers ces ténèbres.
Le retour de certains personnages issus de ses précédents ouvrages nous permet d'intégrer cette histoire dans la globalité de son oeuvre. Le décor New-Yorkais qu'il affectionne et lui donne sans doute matière à inspiration, nous est ici décrit dans toute sa noirceur, autant que victimes et bourreaux qu'il va croiser pendant cette quête d'une vérité violente, envoûtante et infernale. Au fil des pages, comme le titre le promet, nous sommes propulsés au devant de ténèbres plus sombres que notre imagination ne peut en absorber.
Un joli cadeau d'anniversaire (merci Mimi!)
Un excellent moment de sueurs froides en perspective !


Date de création : 13/11/2009 @ 19:01
Dernière modification : 13/11/2009 @ 19:01
Catégorie : Lecture A-C
Page lue 1344 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article


Réaction n°1 

par Vik le 28/06/2011 @ 00:20

Le sommeil ne venant pas et comme j'ai pas mal de commentaires en retard, je m'y plonge. Je me plonge au plus profond de la noirceur de New York mais surtout de celle de l'Homme. Avons nous cette cruauté ? (cruauté, le mot est trop faible), cette bestialité (les animaux sont-ils aussi cruels par pur plaisir ? J'en doute), ce déni de toute vie humaine en nous tous ?  Surement, juste un déclic et alors apparaissent les atrocités les plus improbables dans les thrillers et malheureusement dans notre vie quotidienne? Nos infos de tous les jours sont bien là (et beaucoup trop là) pour nous le démontrer d.
 Dans ce thriller, on est très loin des images touristiques de N.Y., il faudrait être fou pour aller s'aventurer dans ces quartiers que nous décrit si bien Maxime. Tout y est noir, obscur, oppressant, aussi bien les lieux, les atmosphères et que les personnages qui hantent ces lieux de "débauche". Encore une fois débauche est un mot trop léger pour décrire l'enfer vécu par des femmes et voulu par des "hommes" pour assouvir leurs phantasmes les plus violents.
 Si on peut trouver la mort de Brady injuste (comme moi), elle est obligatoire puisque lui aussi à transgresser les règles et sa mort nous montre la noirceur de tous même de celui que l'on aurait pu croire le plus pur.
 Vous avez aimé, adoré, dévoré les précédents Maxime Chattam alors vous pouvez et devez lire celui là k.
Calendrier
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

^ Haut ^