Texte à méditer :  Paresse : habitude prise de se reposer avant la fatigue.  Jules Renard
Recherche




Les rubriques

Fermer Lecture A-C

Fermer Lecture D-G

Fermer Lecture H-K

Fermer Lecture L-P

Fermer Lecture Q-T

Fermer Lecture U-Z

Fermer Lecture _en attente

Fermer Musique - Artistes à découvrir

Fermer Musique - Concerts

Lecture H-K - Higgins Clark Mary - Rien ne vaut la douceur du foyer - Suspense - 2005

AUTEUR : HIGGINS CLARK Mary
TITRE : Rien ne vaut la douceur du foyer
CATEGORIE : Policier / Suspense
SORTIE : 2005

 


RÉSUMÉ DU LIVRE :
Elle s'était juré de ne jamais revenir à Mendham. De ne jamais revoir la maison où sa mère était morte, où elle l'avait tuée. Bien sûr, elle n'était qu'une enfant, bien sûr, c'était un accident, mais pour beaucoup, Liza Barton était une criminelle.
Les années ont passé. Liza, devenue Celia, mère d'un petit garçon, connaît enfin le bonheur. Jusqu'au jour où Alex, son mari, à qui elle n'a jamais rien dit, lui fait une surprise en lui offrant une maison dans le New Jersey... Mendham, la maison de son enfance. En guise de bienvenue, ils trouvent cette inscription, en lettres rouge sang : « Danger ! » Quelqu'un connaît la véritable identité de Celia et tente de lui faire endosser un nouveau crime. Celia va désespérement tenter de prouver son innocence....

LES CITATIONS :
Rien ne vaut la douceur du foyer» n'échappe pas à la règle. Sous ce titre, ironique en l'occurrence, se cache un solide suspense. Scène d'ouverture : une enfant de 10 ans, Liza Barton, tue sa mère d'un coup de revolver en voulant la protéger des brutalités de son beau-père. Le tribunal conclut à l'accident, mais à Mendham (New Jersey) beaucoup la croient coupable... On n'en dira pas plus. Sinon que les meurtres se succèdent, que Celia est de plus en plus enfermée dans son silence, qu'une journaliste enquête sur elle, qu'un inspecteur est convaincu de sa culpabilité, etc. Vous avez compris ? Vous allez encore aimer la recette concoctée à feu doux par la reine Mary. [Marie-Françoise Leclère - Le Point du 26 mai 2005]
Nouvel opus pour la Reine du Suspense, Mary Higgins Clark. « Rien ne vaut la douceur du foyer » narre les mésaventures de Liza Barton, une jeune femme qui se retrouve prise au piège de son passé dans la maison familiale. Une constante chez la reine du polar: suspense et écriture soutenus. Bref, « rien ne vaut la douceur du frisson »… BLOG 13
Ce « thriller » se laisse lire malgré quelques passages ennuyeux. L’intrigue est bien ficelée mais MHC a connu mieux. Les personnages sont, comme de bien entendu, sympathiques mais sans profondeur mais tel ne semble pas être le but de l’auteur.
Un roman assez agréable, qui peut se lire sur la plage, pour se détendre. Lecteur
Je ne l'ai pas acheté (heureusement), mais on me l'a offert. Du même type que les derniers, banal, facile, quasiment mauvais. Mrs Clarks est tombée dans la facilité et ses ouvrages se ressemblent tous. Quelle déchéance ! [Internaute - Fnac]

L'AVIS DE NINA : 8/10
Il est vrai que l'on a du mal à croire que tout ça puisse arriver dans la vraie vie ; mais n'est ce pas le but de ce genre de littérature de nous transporter vers des histoires romanesques et inquiétantes qui nous sortent de notre train-train quotidien ? La lecture est somme toute facile et agréable, la détente est au rendez-vous, pas de violence ou de gore inutile juste le soupçon de suspense qui nous permet de faire glisser nos doigts vers la page suivante.
Le tueur n'est pas toujours celui que l'on croit ou, du moins, pas seul en cause...
Un roman fait pour un instant d'évasion au coeur de notre quotidien. Pas un chef-d'oeuvre ni un incontournable de la maîtresse du suspense pour autant.

 


Date de création : 19/09/2009 @ 23:01
Dernière modification : 19/09/2009 @ 23:01
Catégorie : Lecture H-K
Page lue 1216 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Calendrier
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

^ Haut ^