Texte à méditer :  Paresse : habitude prise de se reposer avant la fatigue.  Jules Renard
Recherche




Les rubriques

Fermer Lecture A-C

Fermer Lecture D-G

Fermer Lecture H-K

Fermer Lecture L-P

Fermer Lecture Q-T

Fermer Lecture U-Z

Fermer Lecture _en attente

Fermer Musique - Artistes à découvrir

Fermer Musique - Concerts

Lecture A-C - Clancy Tom - Net Force - Cyberpirates - Polar - 2007

AUTEUR : CLANCY TOM
TITRE : Net Force 7 - Cyberpirates
CATEGORIE : Policier
SORTIE : 2007


Demain, qui maîtrise la Toile sera maître du monde…

RESUME DU LIVRE:
 Attaques groupées de virus informatiques, attaques en justice de ce corps d'élite, la Net Force, sur la sellette, pourra-t-elle faire face au complot ?
Printemps 2013. Entreprises privées et services gouvernementaux ne cessent d'en appeler à la Net Force : leurs ordinateurs sont infectés de virus informatiques peu virulents mais très nombreux, qui mettent en danger l'équilibre de l'organisation. Dans le même temps, les pirates du groupe CyberNation intentent une série de procès à la Net Force au nom des leurs tués ou blessés lors de l'attaque de la " Bonne Aventure ", casino flottant servant de base secrète à l'organisation. Derrière cet acharnement juridique, un homme, Mitchell Townsend Ames, avocat aussi riche que puissant, qui cherche à décrédibiliser Net Force pour enfin pouvoir légitimer CyberNation comme un Etat à part entière.
Etrangement, un certain nombre d'hommes politiques se rallient à cette cause, peut-être pas de leur plein gré... Ces attaques, virtuelles et judiciaires, ne sont elles pas les deux mamelles d'un complot ourdi par Ames ? Toute l'équipe est sur le pont, bien décidée à ne pas se laisser impressionner ou rayer de la carte aussi facilement. Avec ce septième volet de Net Force, la série culte signée Tom Clancy se recentre sur la raison d'être de cette organisation à la pointe de la technologie. Cette fois, c'est elle la cible de complots et autres manipulations. Cette fois, les équipes de Net Force devront assurer leur propre salut, et au-delà, celui d'une certaine conception du pouvoir politique...

LES CITATIONS :
Ce septième opus de la série ne trahit pas l'esprit de Net Force. Du web, du virtuel, de l'action...
Tout en étant poignants de bout en bout, les livres de cette série présentée par le "grand maître" Tom Clancy ne valent pas ceux de sa plume.
Il est parfois un peu difficile de comprendre les jeux de "RV" (Réalité Virtuelle).
Dans Cyberpirates, la lutte contre les représentants de Cybernation se poursuit. A noter quelques paragraphes de réflexion philosophique sur l'évolution des sociétés, l'émergence de nouvelles forces et le frein mis à leur développement par celles qui détiennent le pouvoir actuel.
Même si assez tôt la conclusion s'esquisse, le suspense est préservé, ainsi que l'avenir de la série...
En résumé, un bon moment de divertissement, idéal pour les longs trajets ![Seb G - internaute Amazon]

L'AVIS DE NINA : 9/10
Un soupçon d'anticipation, une pointe de chantage à la séduction, une remise en question des priorités de la vie pour les personnages principaux, ainsi que des aventures qui dépassent le cadre de l'activité professionnelle pour venir envahir l'espace privé des héros... de quoi nous tenir en haleine pour ce nouvel épisode de Net Force.
Quand le pouvoir tourne la tête des personnes influentes et conduit à des comportements irrationnels et dénués d'une once d'humanité ; quand le virtuel se plait à polluer le réel et que l'arme "virus" permet d'influer sur la politique d'un pays...
On retrouve ici l'art de Tom Clancy pour nous plonger au coeur de ces luttes d'influences, de ces batailles intestines au coeur d'un pouvoir manipulé et corruptible.
Une bonne lecture, un pavé de quelques 500 pages qui combleront les longs voyages et autres nuits insomniaques.


Date de création : 19/09/2009 @ 17:29
Dernière modification : 19/09/2009 @ 17:29
Catégorie : Lecture A-C
Page lue 1309 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Calendrier
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

^ Haut ^